BLOG

« Mandarine's Time »

Pâques en Corse: Fêtes et traditions

Marquant le début de la saison touristique, Pâques est surtout l’une des fêtes les plus importantes en Corse, elle commémore la résurrection de Jésus-Christ. Au programme ? Crucette, Lavanda, Cerca, Granitula, Merendella et Cacavellu ; autant de traditions que nous allons vous expliquez.

« E Crucette » :

La Semaine Sainte commence le dimanche qui précède le dimanche de pâques aussi appelé dimanche des rameaux, les jours précédents les habitants se regroupent pour confectionner les Crucette (« petites croix ») avec des palmes, on en trouve aussi en forme de poissons, d’étoiles et de d’animaux divers. Un moment d’une grande convivialité et d’apprentissage qui rassemble petits et grands. Le dimanche des rameaux chacun amène son bouquet de Crucette et branches d’oliviers à l’église pour les faire bénir, avant de les distribuer à la famille et aux amis, en guise de porte bonheur pour l’année à venir. Accrochées dans les maisons, les voitures et même à l’entrée du potager pour la bénédiction divine des récoltes.

« Lavanda et bénédiction des canistrelli » :

U Ghjovi Santu (Jeudi Saint) à Calvi est marqué par la traditionnelle A Lavanda, cérémonie de lavements des pieds par les deux confréries de Saint Antoine et Saint Erasme. Suivie de la bénédiction des canistrelli.

Procession de « A Cerca » :

Le vendredi Saint au matin se déroule la procession de la Cerca des deux confréries de la ville, le corps du Christ et la Vierge des douleurs sont transportés depuis la citadelle jusqu’à la basse ville. Cette procession est ponctuée de haltes dans plusieurs églises de la ville, accompagnées de complaintes sacrées entonnés par les confrères et les fidèles.

Procession « A Granitula » :

Le Vendredi Saint au soir, à la lueur vacillantes des bougies que les habitants posent sur leurs fenêtres, évolue doucement la procession composée des deux confréries, A leur tête, le pénitent, porte une cagoule (afin de protéger son anonymat), des chaines aux chevilles et marche les pieds nus, il porte la croix sur le dos. Il mène la procession afin de se faire pardonner de ses péchés. Il avance péniblement au son lancinant des « Perdono mio Dio ; Mio dio perdono ; Perdono mio Dio ; Perdono è Pietà »

De la citadelle jusqu’à la basse ville, des haltes sont faites devant chaque église.

En langue Corse « Granitula » est un petit escargot marin dont la coquille est en forme de spirale, en référence aux confrères qui s’enroulent en spirale devant chaque parvis.

« A Merendella » :

La Merendella est une tradition qui se perpétue en Corse depuis des siècles. Pour le lundi de Pâques  les familles se retrouvent pour un pique-nique en pleine nature. Rassembler les générations autour d’un repas convivial tout en profitant des merveilles qu’offre la nature corse au printemps.

 « U Cacavellu » :

Le gateau Corse de Pâques, les Cacavelli sont des couronnes de pains sucrés, dans lesquels on glisse des œufs durs entiers. Ils marquent la fin du carême. De manière générale il se mange durant le week-end de pâques, en dessert après l’agneau pascal. A Calvi le traditionnel gateau de Pâques est le Canistrellu.

Bone feste di Pasqua e bona Simana Santa a tutti !

A Granitula

A Granitula

Cacavellu

Cacavellu

Revelatta

Revelatta

Les Rameaux

Les Rameaux

Les Rameaux

Les Rameaux

Les Rameaux

Les Rameaux

Lupins

Lupins